Essai Alfa Romeo Stelvio 2.2 Diesel 210 Super 2017

Loading...

Thanks! Share it with your friends!

You disliked this video. Thanks for the feedback!

Added by XanTech
100 Views
Voici le Stelvio, le premier SUV de l’histoire d’Alfa Romeo. Avec ses 4,69 m de long, il se place en face des X3, GLC, Macan, XC60 et autres Cherokee. Basé sur la même plateforme que la Giulia, le Stelvio existe en propulsion ou en 4 roues motrices. Sa gamme de motorisations va de 150 à 210 ch en diesel et de 200 à 280 ch en essence, sans compter la version Quadrifoglio Verde de plus de 500 ch annoncée très prochainement. Toutes les versions diesel utilisent un 4 cylindres 2,2 l et notre version de 210 ch est obligatoirement livrée avec la transmission intégrale et une boîte automatique à 8 rapports.



A l’intérieur, on trouve une planche de bord proche de celle de la Giulia avec les deux gros compteurs, un écran central commandé par la molette entre les deux sièges ou la fameuse commande DNA pour les modes de conduite. L’ensemble est globalement bien présenté même si certains plastiques dénotent en partie basse, ou, plus gênant, sur le levier de vitesses. A l’arrière, l’habitabilité est suffisante pour deux adultes même si l’espace aux jambes est le plus faible de la catégorie. La banquette est de plus un peu ferme. Le coffre est sous la moyenne de la catégorie mais très proche de celui d’un X3.



Le 2,2 l fait un peu trop entendre sa sonorité diesel, même si l’insonorisation est correcte. Les interventions du stop and start engendrent parfois des vibrations indésirables. Le 4 cylindres relance sans problème grâce à un couple généreux à bas régime, mais n’aime pas trop monter dans les tours. Les performances figurent quand même parmi les meilleures de la catégorie grâce à la boîte aux rapports assez courts pour une fois, et grâce à un poids contenu par rapport aux concurrents. En comportement, on retrouve la direction très directe de la Giulia qui donne une sensation d’agilité sur route.



Sensation confortée par un roulis plutôt bien contenu et le poids, tout est relatif, moindre par rapports aux rivaux : ce Stelvio un l’un des meilleurs en de sa catégorie en dynamisme. Question confort, notre modèle sans suspension pilotée et avec roues de 19 pouces s’est en revanche montré assez ferme. En consommations, le poids permet également de passer nettement sous la moyenne du segment. Enfin pour le prix, le Stelvio se place entre les généralistes type Koleos ou Sorento et les premium allemands, mais en étant moins high-tech que ces derniers, notamment pour les aides à la conduite.
Category
Auto
Tags
AutoPlusMagazine

Post your comment

Sign in or sign up to post comments.

Comments

Be the first to comment